Radio Zones, actions 2005

Grille des
 Programmes
 et Podcasts


Nos Reportages

L'affiche suisse
 du XXIe Siècle


Actions culturelles

Archives
 programmes


Qui sommes-nous?

On en parle...

 
     

2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009
2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016

250e Anniversaire du Tremblement de Terre de Lisbonne
et du Poème « Le Désastre de Lisbonne » de Voltaire
   
Dimanche 30 octobre 2005 - 17 h 00
RENCONTRE et LECTURE
Quand les catastrophes questionnent
les civilisations

THEATRE DE LA COMEDIE de FERNEY
33, Grand’Rue - 01210 Ferney-Voltaire

Poème de Voltaire lu par Annick Gambotti (comédienne)
et
Saudade du groupe Amante de Fado

Une coproduction Radio Zones 93, 8 Fm
et Les Amis de Radio Zones


Sous le haut patronage du Consul Général du Portugal à Lyon,
M. Joaquim Moreira de Lemos
avec le soutien de la Municipalité de Ferney-Voltaire, de l’Institut Camões (P), et de la Comédie de Ferney.

En présence de :

Jean-Paul POIRIER, physicien français, membre de l’Académie des Sciences, auteur de « Le tremblement de Terre de Lisbonne » (Ed. Odile Jacob, Paris 2005).

Jean-Paul Poirier est physicien émérite de l’Institut de physique du globe de Paris, il est membre de l’Académie des sciences et est l’auteur chez Odile Jacob de Quand la terre tremblait, 2004. Le 1er novembre 1755, Lisbonne fut détruite par un tremblement de terre. Environ dix mille personnes sont mortes, soit 7% de la population de la ville estimée à cent cinquante mille habitants. Les dégâts matériels ont été considérables : c’est ainsi que trente-cinq des quarante églises paroissiales ont été complètement détruites. Un raz de marée gigantesque a fait pénétrer l’océan jusqu’à deux cent cinquante mètres à l’intérieur de la ville. Cette première catastrophe naturelle de l’époque contemporaine a été immortalisée par le Candide de Voltaire. Jean-Paul Poirier nous donne le récit complet de cette tragédie vieille de deux cent cinquante ans et qui fut la première des catastrophes modernes décrites en détail.

Jean-Paul Poirier
Jean-Paul Poirier                 (© DRFP Odile Jacob)