Exclusif : Coopération Suisse-Rwanda - Premier réchauffement climatique depuis le génocide

Grille des
 Programmes
 et Podcasts


Nos Reportages

L'affiche suisse
 du XXIe Siècle


Actions culturelles

Archives
 programmes


Qui sommes-nous?

On en parle...

 
     

Exclusif : Coopération Suisse-Rwanda
Premier réchauffement climatique
depuis le génocide

Avec la première visite officielle en Suisse d’une Ministre des affaires étrangères du Rwanda depuis 11 ans, Louise Mushikiwabo inaugure un vrai réchauffement climatique entre les deux pays. La poignée de mains à la Maison de Watteville, à Berne le 22 mai dernier, avec son homologue Didier Burkhalter, chef du Département des Affaires Etrangères (DFAE) tourne une page historique entre le Pays des Mille collines appelé aussi «la Suisse de l’Afrique» et la Confédération. La signature d’un accord sur le trafic aérien permettra l’ouverture d’une liaison entre Kigali et la Suisse, au moment où la compagnie Rwandair inaugure ses propres lignes en Europe.

Echange de bons procédés, la Suisse recevra certainement l’appui du Rwanda pour sa prochaine candidature au Conseil de Sécurité, à l'ONU. Berne renoue donc avec Kigali de vraies relations vingt-trois ans après le génocide et relance sa présence dans ce qui fut l’un des pays de concentration de sa coopération pendant près de trente ans. Elle y avait entretenu six conseillers à la Présidence depuis les années soixante, sous les dictatures du parti unique des Présidents rwandais Kayibanda, puis d’Habyarimana.

Concrètement la Suisse développera au Rwanda la formation professionnelle. Rappelons que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays reste encore faible (15 millions de FCH, en 2016), selon la SECO (dont 13,9 millions de FCH d’exportations suisses, essentiellement des machines et des produits pharmaceutiques).

En exclusivité pour Radio Zones, Louise Mushikiwabo nous raconte l’histoire de ce rapprochement suisso-rwandais, la nouvelle politique de « concentration sur l’Afrique » du Rwanda et « sa diplomatie économique », la récente rencontre historique du Président rwandais, Paul Kagame, avec le Pape François, à laquelle elle a assisté, l’espoir de renouer des relations avec la France avec l’arrivée au pouvoir du Président Macron, sans oublier la menace terroriste islamiste qui touche également le Rwanda, où vivent 250 000 musulmans.

Interview et photos : Jean Musy
Réalisation technique : Cyril Cailliez


Louise Mushikiwabo
/ DR / Jean Musy (2017)


Mardi 30 mai 2017


Clés de Lecture

Exclusif : Coopération Suisse-Rwanda
Premier réchauffement climatique
depuis le génocide

avec Louise Mushikiwabo,
Ministre des Affaires étrangères du Rwanda