Clés de Lecture - Un regard différent et varié sur l’action et la création, avec Jean Pélichon

Grille des
 Programmes
 et Podcasts


Nos Reportages

L'affiche suisse
 du XXIe Siècle


Actions culturelles

Archives
 programmes


Qui sommes-nous?

On en parle...

 
     

Clés de Lecture
Un regard différent et varié sur l’action et la création

Avec Jean Pélichon

Chaque Mardi à 19h00

Rediffusion le Mercredi à 01h15, 07h30 et 13h45

 

De la politique à la littérature, de la science à l’économie, de l’environnement aux problèmes de société, Clés de lecture vous propose chaque quinzaine un regard différent et diversifié avec une personnalité.

Très lucidement, Henry Miller remarquait que « certains sentent la pluie à l'avance : d'autres se contentent d'être mouillés ». Avec Clés de lecture, nous cherchons à comprendre et à connaître ce qui se trame derrière le rideau de pluie de l’action ou de la création.

Production : Jean Musy
Réalisation technique : Cyril Cailliez

Jean Musy
Jean Musy
©Mila Musy /2012

Prisonnier politique sahraoui au Maroc
Le long combat pour la libération de Naâma Asfari


Plus d'infos et interview ici

Mardi 28 février 2017


Claude Mangin
/ DR / Jean Musy (2017)

De Tchernobyl à la guerre du Donbass
L’Ukraine vue par Andreï Kourkov


Plus d'infos et interview ici

Mardi 28 février 2017


Andreï Kourkov
/ DR / Jean Musy (2016)

Fiona Gélin : de l’enfer à la renaisssance
Parcours d’un destin Si Fragile


Plus d'infos et interview ici

Mardi 21 février 2017


Fiona Gélin
/ DR / Jean Musy (2017)

Jean Ziegler sur ses Chemins d’espérance
« Je suis un croyant bolchévique combattant l’ordre cannibale du monde »


Plus d'infos et interview ici

Mardi 31 janvier 2017


Jean Ziegler
/ DR / Jean Musy (2017)

Exposition Claude Monet à Bâle Entre lumière, ombre et réflexion
Avec Philippe Piguet, arrière-petit-fils du peintre et historien d’art


Plus d'infos et interview ici

Mardi 24 janvier 2017


Philippe Piguet
/ DR / Jean Musy (2017)

La Russie est de retour :
pour le bien ou pour le mal ?
avec Andreï Gratchev,
ancien porte-parole de Mikhaïl Gorbatchev


Plus d'infos et interview ici

Mardi 17 mai 2016


Andreî Gratchev
/ DR / Jean Musy (2016)

Blasphème : principe religieux
ou instrumentalisation politique ?
avec Jacques de Saint Victor,
historien et journaliste

Que se cache-t-il derrière ce qui nous paraît être une « injure au religieux » ? Le « péché de bouche » a-t-il été réprimé au nom de Dieu ou du Roi ? Pourquoi la Révolution française a-t-elle supprimé le délit de blasphème, suite à la condamnation et au supplice du Chevalier de La Barre, puis à la campagne menée par Voltaire pour la réhabilitation du jeune noble ?

En quoi le délit de blasphème concerne-t-il la liberté d’expression ? Assiste-ton aujourd’hui « à un retour ou à un recours au religieux » ? Quand le théologique revient, est-ce le signe de la baisse du politique, comme l’affirme Daniel Ben Saïd ? En quoi la lutte contre le prosélytisme met-elle en cause la liberté de conscience ?

Rencontre avec Jacques de Saint Victor, historien du droit et chroniqueur au Figaro Littéraire. Il est l’auteur d’un essai intitulé :
« Blasphème, Brève histoire d’un crime imaginaire », (Ed. Gallimard, 2016).


Jacques de Saint Victor
/ DR / Jean Musy (2016)

Mardi 03 mai 2016

Ecouter :

Réfugiés en Mer Egée
Le cauchemar humanitaire
avec Gunilla von Hall, grand reporter suédoise

Qui sont ces réfugiés ? Chacun se souvient encore de la photo du corps du petit Aylan, cet enfant kurde gisant au bord d’une plage turque. Image terrible prise par la photographe Nilüfer Demir, qui symbolise à elle seule le drame des réfugiés tentant de fuir à tout prix la guerre et la misère.

Dans quelles conditions et avec quels risques tentent-ils de passer de la côte turque aux îles grecques de la Mer Egée ? Comment sont-ils accueillis ? Comment réagissent les autorités locales et les pays d’accueil ? L’Onu a-t-elle failli à son devoir d’assistance ? Pourquoi un groupe d’extrême-droite vient en Grèce les décourager de venir en Europe du Nord ?

Gunilla von Hall, grand reporter au quotidien suédois Svenska Dagbladet, a passé récemment quinze jours sur les bateaux de sauveteurs volontaires. Elle nous livre un témoignage saisissant sur le drame quotidien qui se joue sur ces côtes pourtant si touristiques, devenues un vrai cauchemar humanitaire.


Gunilla von Hall
/ DR / Pierre Virot

Mardi 19 janvier 2016

Ecouter :

Exposition : Les rois Mochica
dans le Pérou ancien
Entre le pouvoir et les dieux jusqu’aux pilleurs
de tombes par Steve Bourget, archéologue
et anthropologue

Depuis vingt-cinq ans le canadien Steve Bourget étudie et fouilles les sites des rois Mochicas de la côte nord du Pérou. Une civilisation brillante dont les témoignages sont éblouissants comme nous l’a révélé l’exposition qu’il a présentée en première mondiale au Musée d’Ethnographie de Genève de novembre à mai dernier. Contemporain des Mayas basés au Mexique, les Moche, comme on les appelle aussi, ont connu leur apogée au Ve et VIe siècle de notre ère.

Tout à la fois archéologue et anthropologue, Steve Bourget nous déchiffre « les sociétés complexes » précolombienne et en brosse une fresque saisissante du pouvoir politique et religieux, dont nous avons trace à travers le souvenir des terribles sacrifices humains. Il dénonce aussi la dernière menace qui pèse sur leur civilisation : celle du pillage systématique des tombes royales encore existantes.

Stéphane Koch
Ornement de couvre-chef
à effigie de renard

/DR/ Anatol Dreyer,
Linden-Museum, Stuttgart

Mardi 28 avril 2015

Ecouter :

Andréï Gratchev
Chronique d'un enfant du dégel soviétique

Andreï Gratchev a pleuré Staline à onze ans. Etudiant, il accompagne Gagarine en France comme traducteur. Il vit en plein les grands changements que connaît la Russie soviétique : de la montée au pouvoir de Khrouchtchev au « printemps de Prague », avant de devenir membre du Département international du Comité central du Parti, et d’accéder au Kremlin comme conseiller et porte-parole de Mikhaïl Gorbatchev.

Né en 1941, Andreï Gratchev est historien, journaliste, politologue et spécialiste des relations Est-Ouest pendant la guerre froide, de renommée internationale. Il a été chercheur et conférencier dans plusieurs universités, dont celles d’Oxford. Il dirige actuellement le Comité scientifique du New Policy Forum. Il a publié récemment « Le Passé de la Russie est imprévisible », Journal de bord d’un enfant du dégel, (Alma Editeur, nov. 2014).

Dans cet ouvrage, il analyse l’échec de la politique de Gorbatchev et les vingt-quatre ans qui ont suivi la fin de l’URSS. Il s’interroge aussi sur l’état de la société russe d’aujourd’hui et pourquoi elle fait le choix du populisme et du nationalisme.

andreï gratchev cyril cailliez
(© Cyril Cailliez)

Vendredi 06 mars
12h15 Uni-Mail Salle MS 130
avec Global Studies Intitute
15h Club Suisse de la Presse
avec Association de la Presse Etrangère en Suisse
17h Forum Fnac-Rive
19h Orangerie du Château de Voltaire avec Ville de Ferney-Voltaire

Mardi 03 mars 2015

Ecouter la 1ère partie:   

Ecouter la 2ème partie :

Carlos Díaz metteur en scène cubain
recrée Joséphine, cérémonie pour actrices désespérées
d’Abilio Estévez

C’est à un véritable événement théâtral que nous convie le Théâtre de La Parfumerie à Genève avec la pièce du romancier et dramaturge cubain Abilio Estévez, recréée pour l’occasion par Carlos Díaz. Rencontre et portrait avec l’un des plus grands metteurs en scène cubains actuels.

Joséphine, cérémonie pour actrices désespérées est une œuvre universelle signée d’Abilio Estévez, « le Proust des Caraïbes », plus connu comme romancier et largement traduit. Il habite aujourd’hui Barcelone, après avoir quitté Cuba en 2000. Carlos Díaz est, lui, installé avec sa troupe Teatro El Público - plus de cent acteurs - dans la grande salle Trianon à la Havane.

« Joséphine, écrit Carlos Díaz, est l’histoire d’une voyageuse de l’esprit qui parcourt le monde. Une vieille femme qui habite dans les montagnes de l’Oriente de Cuba dit avoir 120 ans et avoir marché 103 ans. Son voyage interminable est un prétexte pour raconter l'histoire de Cuba et une bonne partie de l'histoire du monde... Poursuivie par son alter ego, l'image dans le miroir, elle dialogue avec elle, se dispute, chante, se réconcilie et s'amuse par moments ». Un grand moment de théâtre.

Stéphane Koch
Carlos Díaz
/DR/ Jean Musy, 2014

Mardi 20 janvier 2015

Ecouter :

Exclusif : Après le génocide des Tutsi au Rwanda
Boubacar Boris Diop questionne la France et les intellectuels africains

Boubacar Boris Diop, écrivain sénégalais auteur de Murambi, le livre des ossements, paru en 2000 et réédité en 2014, à l’occasion de la commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, s’interroge sur « ce qui est passé de l’actualité à l’histoire ». Ses réflexions incriminent « l’afropessimisme des intellectuels africains ».

Il s’interroge sur la réalité du rôle de la France en Afrique encore aujourd’hui et questionne la notion de démocratie, du Mali à la Centrafrique, du Rwanda au Sénégal et au Soudan. Nous l’avons rencontré en mai dernier, au Salon du Livre de Genève.

Stéphane Koch
Boubacar Boris Diop
/DR/ Jean Musy, 2014

Mardi 16 décembre 2014

Ecouter :

Journée mondiale des Droits de l’Homme
EXCLUSIF : Prisonnier politique pendant 17 ans, Michel Atangana témoigne

Michel Thierry Atangana Abega a passé 17 ans en cellule au Cameroun. Cet ancien prisonnier politique français, d’origine camerounaise, a attendu 15 ans avant de connaître une parodie de procès. Pris en charge par Amnesty International et Freedom House, il a été libéré en février dernier et reçu par le Président François Hollande, à son retour en France.

De passage en novembre dernier à Genève à la demande du Groupe de Travail du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, pour rendre compte du suivi de sa libération et de sa réhabilitation, il nous livre ici son témoignage en exclusivité. Enjeu : 500 millions d’euros sur fond d’affaire d’Etat franco-camerounaise.

Stéphane Koch
Michel Thierry
Atangana Abega

/DR/ Jean Musy, 2014

Mardi 09 décembre 2014

Ecouter :

25 ans après la chute du Mur de Berlin
La démocratie est-elle en danger ?

Vingt-cinq ans après la chute du Mur de Berlin, quelles leçons a-t-on tirées de l’Histoire ? La démocratie est-elle en danger ? Se comprend-t-on vraiment d’Est en Ouest, en Europe ? Risque-t-on une nouvelle guerre froide ? Que cachent les replis vers le populisme ou le nationalisme ? La Révolution est-elle encore d’actualité ?

Andreas Gross préside le Groupe socialiste à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe. Conseiller national au Parlement suisse, ce socialiste cofondateur du Groupe pour une Suisse Sans Armée et de l’« atelier pour la démocratie directe », a été Rapporteur spécial sur la Tchétchénie de l’Assemblée du Conseil de l’Europe. Il a été nommé récemment par le même Conseil, Chef de la Mission d’observation au dernier scrutin présidentiel de mai en Ukraine et aux élections législatives d’octobre en Tunisie.

En fin connaisseur des systèmes démocratiques, il nous livre ici ses réflexions critiques sur les dérives politiques possibles en Europe.

Stéphane Koch
Andreas Gross

Mardi 18 novembre 2014

Ecouter :

Nouvelles technologies
Peut-on parler de sécurité de l’information ?

L’information est-elle vraiment gratuite sur internet ? Peut-on surveiller tout et tout le monde par les nouvelles technologies ? Qui connaît vraiment les pièges de leur emploi ? N’y a-t-il pas une perte de contrôle des usagers ? Doit-on craindre une phobie technologique ? Les politiques ont-ils une responsabilité dans la formation des jeunes générations aux nouvelles technologies ?

Stéphane Koch, membre du Comité de Reporters sans frontières Suisse, est spécialisé dans la sécurité de l'information, les utilisations des médias et réseaux sociaux, le risque humain et la gestion de la réputation. Il est aussi Vice-Président de High-tech Bridge SA, une société spécialisée dans le hacking éthique.

Il nous dresse ici un tableau des enjeux de la cyberinformation et des moyens de nous prémunir contre les abus et les dérives de toutes sortes qui nous guettent au quotidien par l’usage des moyens électroniques à notre disposition.

Stéphane Koch
Stéphane Koch
/DR/ Jean Musy, 2014

Mardi 07 octobre 2014

Ecouter :

Exclusif : "Pourquoi j'ai choisi Calomnies" Entretien avec Jean-Pierre Mocky

Jean-Pierre Mocky était début septembre à Morges sur les bords du Léman, pour l’avant-première suisse de son dernier film Calomnies, dont la sortie française est prévue en novembre prochain.

Comédien, producteur, mais aussi réalisateur d’une soixantaine de films, sans parler d’une cinquantaine de courts-métrages, l’enfant terrible du cinéma français, 81 ans aux prunes, s’explique sur son analyse du pouvoir au travers de ses films, sur sa critique sociale des mœurs et sa défense des SDF.

Il vient de signer une autobiographie sous forme d’entretien, La longue marche, avec Noël Simsolo, comédien, scénariste, réalisateur et historien du cinéma, paru aux éditions Neige et Ecriture au printemps dernier.

Hommes sans visage d’Henriette Rémi
Jean-Pierre Mocky
/DR/ Jean Musy, 2014

Mardi 16 septembre 2014

Ecouter :

Hommes sans visage d’Henriette Rémi
ou l’histoire secrète d’un livre-témoignage
sur les « gueules cassées » de la Grande Guerre

Victimes effrayantes de la Grande Guerre, ils étaient plusieurs dizaines de milliers de « gueules cassées », retour du front des tranchées. En 1939, Henriette Rémi écrit leur histoire blessée sous le titre Hommes sans visage, pour rappeler à ses contemporains l’horreur de la 1ère guerre mondiale, au moment où elle-même pressentait l’imminence d’un nouveau conflit.

Son livre passa la censure militaire suisse et paru en 1942. Longtemps les chercheurs ont pris Henriette Rémi pour une française témoin de la vie de soldats de l’hexagone. Mais l’historien genevois Stéphane Garcia a découvert derrière ce pseudonyme une Suissesse vivant en Allemagne au milieu de blessés allemands. Une femme libre penseur, qui correspondait avec le Prix Nobel de littérature Rudolf Eucken. Une membre socialiste active de la Ligue Internationale de la Jeunesse de Léonard Nelson, parlant l’espéranto et militante pacifiste convaincue. Il retrace pour nous son extraordinaire parcours tout en reconstituant l’histoire secrète de son livre.

Hommes sans visage (Editions Slatkine, 2014), avec une postface historique de Stéphane Garcia, est distribué auprès de 1800 professeurs d’histoire en Suisse Romande, à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre.

Hommes sans visage d’Henriette Rémi
Editions Slatkine, 2014

Mardi 1er avril 2014

Ecouter :

La face cachée de "l’Opération Turquoise" au Rwanda
ou pourquoi le silence de la France
sur son soutien aux génocidaires en 1994

A quelques semaines de la commémoration de la fin du génocide des Tutsi au Rwanda, la France n’a toujours pas reconnu son soutien à la dictature de feu Habyarimana et au gouvernement génocidaire qui lui a succédé. Pour la première fois, avec Silence Turquoise, une journaliste française (France Culture) parle des vraies intentions de la France avec l’opération spéciale « Turquoise », camouflée en opération humanitaire.

Grâce à une enquête fouillée menée en France et au Rwanda, avec un ex-sous-officier du GIGN membre du Commandement des opérations spéciales, Thierry Prungnaud, qui a accepté de parler depuis sa retraite, la chronologie des événements et l’établissement des responsabilités des militaires français engagés au Rwanda sous couvert de l’Onu est établie. Pourquoi, au contraire de la Belgique, la France n’a-t-elle toujours pas reconnu son soutien aux responsables du génocide des Tutsi ? Pourquoi tant d’inertie dans la justice française, alors qu’une plainte contre X a été déposée pour « complicité de génocide et de crimes contre l’humanité » ? Pourquoi la Mission Quilès n’a pas tout dit ? Comment la désinformation a-t-elle été orchestrée par des militaires hauts gradés et des politiques français de premier plan ? Pourquoi une large partie de la presse comme des intellectuels français se taisent-ils toujours sur ces événements ? Retour sur une page sombre de l’histoire pas encore tournée.

Silence Turquoise (éd. Don Quichotte, 2012)

Laure de Vulpian
Laure de Vulpian
/DR/ Jean Musy, 2013

Mardi 19 novembre 2013

Ecouter :

Nicolas Bokov ou l’écriture vagabonde

Il est russe. Il a connu l’exil et succombé à la grâce en passant par la rue, comme SDF, sans jamais quitter vraiment l’écriture. L’écrivain Nicolas Bokov nous livre ici sans détour son parcours hors du commun.

Né en 1945 à Moscou, Nicola Bokov obtint son doctorat sous l’ère soviétique grâce à sa lecture de  Céline. Une quarantaine de ses œuvres plutôt satiriques circulent clandestinement. Il est dénoncé  pour avoir participé à un samizdat. Début de l’exil sur les conseils d’un officier du KGB. L’écrivain arrive à Paris avec sa famille, puis découvre les Etats-Unis et l’Europe. Il devient journaliste à La Pensée russe, tout en collaborant avec les éditions Diogenes qui lui achètent tous ses manuscrits (La Tête de Lénine). Déchiré par un drame familial, Bokov est alors frappé par la grâce.

Son itinéraire personnel de Paris à Jérusalem le conduit sur la trace des grands monachistes. Pendant treize ans, c’est « le saint abandon » : le voilà SDF, puis ermite dans une grotte à 20 km de Paris. De retour à l’écriture et à la vie sociale, il publie son expérience sous le titre Dans la rue à Paris, préfacé par l’Abbé Pierre en 1998  et La Conversion (2003). Son dernier livre Opération betterave est une satire du pouvoir moscovite sous forme de roman policier, un genre culte pour la critique sociale en Russie comme en Chine aujourd’hui. Une douzaine de ses livres ont paru en français, notamment aux Editions Noir sur Blanc.

Nicolas Bokov
Nicolas Bokov
/DR/ Jean Musy, 2012

Mardi 29 octobre 2013

Ecouter :

Portrait d’une éditrice en Noir sur Blanc
avec Vera Michalski-Hoffmann

Elle était amoureuse de son mari et des livres. C’était il y a 25 ans le début de l’aventure de Noir sur Blanc, une maison d’édition suisse devenue depuis le « Gallimard » polonais.

Véra Michalski-Hoffmann dirige aujourd’hui le groupe Libella, soit une dizaine de maisons d’édition en France, en Suisse et en Pologne, sans compter la Libraire polonaise à Paris. Elle vient d’inaugurer au printemps 2013 une Maison de l’Ecriture qu’elle a construit à deux pas de chez elle, en pays de Vaud : son vieux rêve.

Portait d’une éditrice rencontrée au Salon du Livre de Genève
(avril 2012)

Vera Michalski-Hoffmann
Vera Michalski-Hoffmann
/DR/ Jean Musy, 2012

Mardi 22 octobre 2013

Ecouter :

Le secret du trésor de Bassas da India
ou comment protéger le patrimoine culturel sous-marin

Qui sont ces chasseurs d’épaves, véritables « aventuriers des temps modernes », passionnés d’histoire sous-marine pour les uns, pilleurs de pièces uniques pour les autres ? Karel Prokop les a rencontrés à travers une formidable enquête filmée, dont il a tiré Le secret du trésor de Bassas da India, diffusé sur la chaîne Arte les 1er et 14 juin 2013.

Parti retrouver la trace de la caraque portugaise La Santiago, échouée en 1585 avec 400 000 pièces d'argent à son bord sur un atoll des Terres australes et antartiques françaises, au large des côtes de Madagascar, Karel Prokop a tourné son documentaire comme un thriller. Avec ses gendarmes et ses voleurs : d’un côté, Michel L’Hour, patron de l’archéologie sous-marine française, de l’autre, des musées et des chercheurs d’épaves prêts à tout pour enrichir des collections privées ou publiques.

Le film nous interroge sur la préservation du patrimoine culturel sous-marin et des biens maritimes, au regard de la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique de l’Unesco de 2001.

Nous avons rencontré Karel Prokop après la projection de son film, lors du VIIIème Festival international du Film d’Archéologie, à Nyon, le 20 mars 2013.

Site original de Karel Prokop : www.karel-prokop.fr

Karel Prokop
Karel Prokop

Mardi 18 juin 2013

Ecouter :

Afghanistan : les clés de lecture d’un conflit
avec Gilles-Emmanuel Jacquet

De retour après plus de sept mois de séjour en Afghanistan, Gilles-Emmanuel Jacquet nous raconte le monde au quotidien à Kaboul et sa vie d’enseignant dans la capitale afghane, au Dunya Institute for Higher Education.

Le chercheur savoyard nous livre ses impressions et son analyse de la situation politique et militaire sur le terrain. Avec son témoignage, il nous donne les clés de lecture des enjeux diplomatiques régionaux et occidentaux qui s’interpénètrent derrière la guerre en Afghanistan. Le tout sur fond de rythmes traditionnels jusqu’au rap actuel afghans.

Gilles-Emmanuel Jacquet enseigne l’Histoire et les Relations Internationales dans une université privée de Genève.

Gilles-Emmanuel Jacquet
Gilles-Emmanuel Jacquet
/ DR / Jean Musy, 2013

Mardi 04 juin 2013

Ecouter :

Les coulisses de l’édition
et des prix littéraires

avec Jean-Daniel Belfond (L’Archipel)

L’Archipel, c’est lui. Jean-Daniel Belfond, fils de Pierre, s’est fait un nom depuis la création de sa maison d’édition en 1991.

Comment choisit-on un livre ? Lit-on encore les manuscrits ? Pourquoi use-t-on de la réécriture et des « nègres » chez les éditeurs ? Quels sont les dessous des grands prix littéraires ? Y a-t-il de bons ou de mauvais prix ? Pourquoi l’invendu est un livre mort ? Le livre numérique va-t-il changer la donne de l’édition ? Le livre papier préserve-t-il la forêt?

C’est en toute franchise et sans langue de bois que Daniel Belfond répond à nos questions. Ames littéraires sensibles, s’abstenir !

Jean-Daniel Belfond
Jean-Daniel Belfond

Mardi 07 mai 2013

Ecouter :

Nouvelles technologies
Quel défi pour l’éducation des jeunes ?

Séries téléréalité, « loft stories », internet et ses possibilités de tout voir et de tout dire, quelle gestion avons-nous de notre intimité à travers les écrans ? Les nouveaux médias sont-ils dangereux pour la jeunesse ? Connaissez-vous le 3-6-9-12 pour l’éducation aux images de vos enfants ? La violence montrée sur les écrans influence-t-elle les comportements ? Pourquoi la culture numérique est-elle révolutionnaire ? Faut-il opposer la culture du livre à celle de l’écran ?

Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste. Bien connu pour ses travaux sur le secret de famille, notamment sur la famille Hergé à travers des albums de Tintin, il nous livre ici quelques-unes de ses réflexions sur l’usage des images et des nouvelles technologies. Il a créée l’Institut pour l’Histoire et la Mémoire des Catastrophes (IHMeC) qui a lancé l’an passé le site http://memoiredescatastrophes.org, unique en son genre en Europe.

Serge Tisseron
Serge Tisseron
/ DR / Jean Musy, 2012

Mardi 23 avril 2013

Ecouter :

Etre Parent Aujourd'hui
par Alain Braconnier

Alain Braconnier aime les enfants. Son Guide de l’adolescent qu’il a dirigé, fait école. Les best-sellers Mères et Fils, Les Filles et les Pères, voire Petit ou grand anxieux ? se succèdent chez ce psychiatre et psychologue, qui a dirigé l’Association de santé mentale du XIIe arrondissement de Paris. Dernier livre publié : Etre Parent Aujourd’hui, Amour, Bon Sens, Logique, paru chez Odile Jacob en 2012.

Est-ce une joie ou un cauchemar que d’être parent, maintenant ? Quels principes éducatifs appliquer ou remettre en question ? Faut-il de l’autorité ? Qu’est-ce qu’un enfant bien élevé et responsable ? Quels types de parents sommes-nous ? Autant de questions auxquelles répond avec amour, bon sens et logique le Dr Alain Braconnier.

Rencontre avec l’auteur à Genève le 22 mars 2012

Dr. Alain Braconnier
Dr. Alain Braconnier
/ DR / Jean Musy, 2012

Mardi 05 mars 2013

Ecouter :

EXCLUSIF - RDC : Le Kivu dans la tourmente
Entre le jeu des puissances
et l’impuissance de l’Onu

Apres trois ans de paix, les massacres se suivent et se ressemblent à nouveau au Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). Les populations civiles en paient le tribut. Mais à qui profite la crise ? Qui sont les acteurs qui s’affrontent et entretiennent les conflits ? Que fait la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC - la MONUSCO - qui coûte chaque année plus d’un milliard de dollars à l’ONU ? Y a-t-il un nouveau risque de guerre ? A quel prix, la paix reste-elle possible ? Les rapports des experts internationaux sur la région des Grands Lacs sont-ils crédibles ou victimes des propagandes ?

Rencontre avec le Dr. Godefroid Kä Mana, théologien et philosophe, Président du Pole Institute à Goma (RDC). Il faisait partie d’une délégation d’intellectuels de la société civile du Kivu, à Kampala, en Ouganda, lors des négociations entre les rebelles du M23 et le gouvernement de Kinshasa.

Interview réalisée  par Jean Musy (Radio Zones), à Kigali, le 18 décembre 2012, lors d’un Colloque international sur la prévention du génocide.

Prof. Godefroid Kä Mana
Prof. Godefroid Kä Mana
/ DR / Jean Musy, 2012

Mardi 25 décembre 2012

Ecouter :

Des maux et des lettres
avec Mikhaïl Chichkine

Mikhaïl Chichkine vit entre la Russie et la Suisse. Né à Moscou en 1961, il est le seul écrivain russe à avoir reçu les trois plus prestigieux prix littéraires de son pays. Son dernier roman traduit en français, Deux heures moins dix, paru en 2012 aux Editions Noir sur Blanc, évoque la guerre des Boxers en Chine, au début du siècle dernier.

Deux amants, Sacha et Volodia, s’écrivent leur bonheur passé, revisité par leur quotidien. Lui est à la guerre, elle est restée à la datcha où ils se sont aimés un été. Un roman épistolaire sur l’amour et la guerre, pour s’achever dans un douloureux décalage. Une allégorie sur la guerre en Afghanistan ou en Tchétchénie, sans le dire. Mikhaïl Chichkine, que nous avons rencontré au Salon International du Livre de Genève, nous livre sa vison du monde et de l’écriture, le poids des mots, son obsession de la mort et sa découverte de la Suisse où il est arrivé en 1995.

Deux heures moins dix est son cinquième livre paru en français.

Mikhaïl Chichkine
Mikhaïl Chichkine (1961-)
/ DR / Jean Musy/2012

Mardi 20 novembre 2012

Ecouter :

René de Obaldia,
ou l'éclat de rire de la littérature

René de Obaldia est poète, romancier, dramaturge et même académicien. Ce qui lui a fait dire combien «  c’est tuant d’être immortel ! ». Voilà qu’aujourd’hui, l’auteur de Centenaire (éd. Plon, 1959) est rattrapé à 93 ans par son destin.

Souvenez-vous de Le Défunt, de Génousie, du Satyre de la Villette ou Du vent dans les branches de sassafras (« un western de chambre »), autant d’œuvres qui ont marqué l’esprit français du XXe siècle. Ses poèmes « Les Innocentines sont dans les programmes scolaires et ses Impromptus toujours joués au théâtre.

Parolier de Luis Mariano avant de faire ses débuts sur scène avec Michel Simon et Louis Jouvet, Obaldia fut aussi familier de l’écrivain satirique polonais Slamovir Mrojek et du critique et éditeur Maurice Nadeau, notamment.

Issu d'une famille présidentielle panaméenne et d'une mère picarde, le jeune comte René fut élevé, comme il nous le confie, "en têtant du lait jaune", par une nourrice chinoise. Confidences radiophoniques dans un éclat de rire, recueillies au micro de Jean Pélichon, au Salon International du Livre, de la Presse et des Médias, à Genève (29 avril 2012).

René de Obaldia
René de Obaldia (1918-)
/ DR / Jean Musy/2012

Mardi 06 novembre 2012

Ecouter :

Rencontre avec Daniel de Roulet, écrivain

A l’occasion de la sortie de Fusions, son dernier livre paru chez Buchet/ Chastel, au printemps 2012, l’écrivain suisse Daniel de Roulet nous confie ses inquiétudes et ses doutes sur les grandes causes qui l’ont interrogé depuis sa jeunesse. Le pourquoi de son engagement par l’écriture, sa lucidité face à l’histoire et rencontre avec les lecteurs.

Fusions est son vingt-troisième livre. Rencontre avec l’auteur au Salon International du Livre et de la Presse, à Genève (29 avril 2012).

Daniel de Roulet
Daniel de Roulet (1944-)
/ DR / Jean Musy/2012

Mardi 30 octobre 2012

Ecouter :

Indicatif de l'émission